Le Capriccio Français, un ensemble engagé dans la formation et le renouvellement des publics

Le Capriccio Français a toujours mis l’accent sur l’accompagnement grâce auquel, à travers interventions en milieu scolaire, académie d’été, conférences, travail avec les amateurs, nous contribuons à former le public de demain, à préparer les spectateurs au concert, et surtout à leur donner l’envie de venir rencontrer la musique vivante.

Académie des Lumières

Après le succès du premier concours international de chant baroque, le festival de Froville avait été conforté dans son intention d’approfondir son soutien aux jeunes artistes, en leur ouvrant un nouvel espace de formation. Le projet qu’il a porté avec le Château de Lunéville, «l’Académie des Lumières», s’est ainsi ouvert par un cycle de 3 masterclasses.

La direction artistique en a été confiée au Capriccio Français et à son directeur musical Philippe Le Fèvre. Ceux-ci ont alors choisi d’inviter pour chacune de ces masterclasses un artiste différent, pour travailler sur un répertoire particulier.

Philippe Le Fèvre, Hélène Dufour et Stefano Intrieri ont fait appel à Gérard Lesne, pour travailler sur le répertoire baroque français avec un groupe de huit chanteurs sélectionnés dans toute l’Europe, puis ce fut le tour de Maarten Koninsberger pour le répertoire anglais, et enfin Andreas Scholl pour les cantates et passions de Bach  

Jeune public

En liaison ou pas avec un concert, nous sommes intervenus auprès d’enfants pour des actions de sensibilisation dans le cadre de classes à horaires aménagés, pour des classes « PAC » (projet artistique et culturel), mais aussi pour des classes sans spécificité musicale ou artistique.

Chœurs amateurs

De nombreuses actions en direction du monde amateur ont été menées par Philippe Le Fèvre et le Capriccio Français. 

Dans le cadre d’un partenariat avec la Scène Nationale d’Evry et de l’Essonne, Philippe Le Fèvre a mené par exemple un long travail avec des élèves d’un lycée professionnel de la ville sur une préparation aux exigences de la représentation publique. 

Le Capriccio a aussi pu accueillir des choristes amateurs sur certaines de ses productions après un travail spécifique sur un répertoire donné (par exemple, interprétation des chorales de la Passion selon Saint-Jean, participation aux concerts « Mozart à Paris » ou au spectacle « Si Versailles m’était chanté »).

 

Passion baroque

Le Capriccio Français a été directeur artistique d’une manifestation voulue par une ville (Bry-sur-Marne dans le Val-de-Marne). Pendant un mois, une programmation mêlant danse, théâtre et musique a pu voir le jour, en liaison avec les structures de la ville (école de musique, médiathèque, office culturel) et les associations culturelles (orchestre, chœur, café philo…). Des ateliers pédagogiques, conférences, expositions complétaient le dispositif.

Cette expérience peut être transposée dans de nombreuses villes grâce au savoir-faire acquis par l’orchestre.


Conférences

Philippe Le Fèvre donne régulièrement des conférences. Accompagné par Hélène Dufour, claveciniste du Capriccio Français, et par un chanteur, il plonge dans l’univers foisonnant du baroque. De l’ornementation aux affects, de la basse continue au « traité des passions de l’âme », de la tragédie avec la Champmeslé au baldaquin de Saint-Pierre de Rome du Bernin, ces conférences avec de nombreux extraits musicaux aident le public à mieux appréhender cet univers.

Le Capriccio Français aux côtés de François Cluzet, Marion Cotillard et Omar Sy

Philippe Le Fèvre et les musiciens du Capriccio Français ont toujours pensé que le croisement avec d’autres formes artistiques permet de contribuer à développer les publics. De la désormais mythique scène du concert d’Intouchables avec Omar Sy et François Cluzet à l’ambiance plus intimiste du film Toi et Moi avec Marion Cotillard, le Capriccio Français aime casser les barrières entre les genres.

previous arrow
next arrow
Slider